Image illustrant l'application Birdlab

Birdlab: le digital au service de la sensibilisation

Birdlab, c’est le jeu mobile qui utilise les avantages d’une application ludique pour comprendre le comportement des oiseaux. En effet, les observateurs peuvent participer simplement en téléchargeant l’application via l’app store ou le play store. Ils deviennent alors des détectives, et déterminent les attitudes des volatiles entre eux lorsqu’ils viennent se nourrir à la mangeoire. Alors, comment allier technologie et digital avec étude concrète de notre biodiversité?

Vous avez dit Serious games?

L’application rentre dans la catégorie de ce que l’on appelle les serious games. C’est-à-dire une application qui associe des fonctionnalités ludiques de gamification à une vocation pédagogique. Il existe plusieurs catégories de jeux, que ce soit santé, éducation, entrainement, mais aussi recherche scientifique. Et c’est ce qui nous intéresse avec Birdlab.

La recherche scientifique consiste à répertorier et analyser des données. Seulement, la récolte comme le traitement de ces données peuvent s’avérer très fastidieux et longs. C’est pourquoi plusieurs projets de serious games ont vu le jour, afin de mettre à contribution les citoyens. Et quoi de mieux comme levier pour impliquer et donner envie que d’utiliser le jeu ? Nous avons déjà évoqué Fold-it, dans notre présentation du site et de la science citoyenne. Mais il y a aussi Phylo pour les séquences d’ADN, Nanodoc contre le cancer et j’en passe.

Si ça vous intéresse, il y a une liste non exhaustive sur ce site.

Le fonctionnement de Birdlab

Le principe est très simple: Après avoir téléchargé l’application et répondu à un quiz, le joueur peut commencer son observation. Tout ce qu’il a à faire c’est de reproduire les déplacement dans un temps donné d’un oiseau qui vient manger dans sa mangeoire. Au terme de sa participation, le joueur gagnera des badges qu’il pourra partager sur les réseaux sociaux. Il aura également accès à un certain nombre de statistiques pour connaitre les résultats de ses propres observations.

Ces dernières permettent de répondre à plusieurs questions: l’oiseau va-t-il manger seul ou avec d’autres oiseaux, comment interagit-il avec les autres individus de son espèce ou encore quel comportement a-t-il lorsqu’il mange?

Et ce qui est fort, c’est que l’application incite également les observateurs à installer des mangeoires chez eux, et à ainsi aider les oiseaux en hiver. Il est évident qu’au plus il y a de participation, au plus cela facilite le travail des scientifiques.

Malgré quelques bugs, les retours des utilisateurs sont globalement très positifs. Le sentiment de se sentir utile, de participer à un projet d’une grande envergure font que ces projets fonctionnent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *