Sensibiliser les jeunes générations à l'environnement

De la nécessité de sensibiliser les générations futures

Nous travaillons dur toute notre vie afin de léguer à nos enfants l’héritage qu’ils méritent. Dans la perspective qu’une fois leur tour venu , ils puissent appréhender la vie de la meilleure façon qu’il soit. Cependant si nous songeons que bien trop souvent à l’aspect financier de la succession, qu’en est-il de l’état de la planète que nous leur laissons? Qu’en est-il des espèces d’animaux qu’ils ne connaîtront probablement jamais à cause de notre empreinte indélébile sur l’environnement? Ou encore des arbres grâce auxquels ils ne pourront respirer dû à la déforestation? En somme, qu’importe les ressources financières qui leur reviennent de droit si à côté nous avons détruit le patrimoine planétaire? Comme nos grand-parents et nos parents avant nous. Mais comment adopter des habitudes et une vision long-terme et la transmettre aux générations futures? Comment sensibiliser ces jeunes pour qu’ils lèguent eux aussi une planète en meilleur état….

Un constat Alarmant:

Selon la WWF, le jour du dépassement français de 2018, c’est-à-dire le moment dans l’année où la population mondiale aura consommé toutes les ressources naturelles que la terre peut produire en un an, était le 5 mai. En 2017, cette date correspondait au 2 août pour la population mondiale. Ce qui signifie que si l’humanité consommait et vivait comme les français, elle aurait creusé son déficit écologique à partir du 5 mai. Pire encore, si les 7 milliards d’être humains peuplant la terre étaient français, il faudrait 2.9 terre pour combler leurs besoins.

Sensibiliser au respect de l’environnement : Une nécessité

Réduction de notre empreinte écologique, soutenabilité de la croissance, développement durable… Tant de termes auxquels nous sommes régulièrement confrontés mais dont nous ne savons finalement pratiquement rien. Mais pour autant comprendre ces concepts et faire en sorte d’y prêter attention c’est assurer un meilleur avenir . Pour la planète tout d’abord, mais plus concrètement pour les générations futures.

Et la sensibilisation peut commencer dès le plus jeune âge. Que ce soit lors de simples balades en forêt, ou même en ville. Les parents peuvent initier très simplement leurs enfants aux sciences participatives. Ils peuvent par exemple chercher et trouver des plantes en particulier avec eux, et en les prenant en photo. Adopter des comportements respectueux à la maison permet également d’ancrer en eux des habitudes et réflexes vertueux.

Toute la problématique réside dans la question suivante: Comment puis-je subvenir à mes besoins sans compromettre les ressources destinés à combler les besoins nécessaires à mes enfants , petits-enfants et arrières-petits-enfants.

L’éducation tout simplement. L’éducation est la clé pour sensibiliser ceux qui seront garants de notre planète dans quelques années. Par la prévention, nous pouvons revenir en arrière et rééquilibrer les environnement que nous avons détruits. Par inconscience et ignorance.

Car pour le moment, rien n’est irréversible et nos actions peuvent encore avoir un impact positif sur l’environnement. Sur le papier, 67% des français sont prêts à réduire leur consommation de protéines animales, ce qui permettrait des économies d’eau et de ressources, l’arrêt de nombreux produits chimiques et j’en passe. Il en tient qu’à nous d’agir tant que c’est encore temps. Parce que ce ne sera pas éternellement le cas.

Pour une lecture plus approfondie, nous vous suggérons cet article du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *